Les litiges : une activité qui marche trop bien !

Les associations locales de l’UFC QUE CHOISIR sont connues pour aider les consommateurs en difficulté avec des professionnels. Celle de Senlis n’échappe pas à la règle, même si elle a comme particularité de ne pas disposer d’une permanence physique dans un local. Toutes les questions nous arrivent donc par courrier, électronique ou postal. La majeure partie des demandes qui nous sont soumises ne nécessite qu’une réponse d’information ou un bref échange, mais un petit pourcentage exige une réaction plus poussée allant jusqu’à l’intervention directe vers  le professionnel en cause.

Un petit bilan pour l’année 2021. Nous avons reçu en moyenne 200 demandes par mois (presque 2400 en tout) et sommes intervenus moins de 100 fois. Parmi cette centaine d’élus, citons les professionnels qui reviennent le plus souvent : immobilier (2), assurances (6), banque et sociétés de crédit (12), automobile (10), équipement de la maison (11), énergie, eau et assainissement (4), opérateurs de télécommunication (26), secteurs divers (13)…

Voilà qui prouve que nous sommes loin du chômage dans cette activité ! Bien entendu, ces chiffres seront au rapport d’activité de notre Assemblée Générale 2022.

 

Extrait du Consom’Oise n° 164 de mars 2022

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Rasschaert -Jean-claude

    Bonjour,

    Depuis plus de 6 mois, je suis en litige avec la banque ING avec laquelle je dispose un livret orange que la société ne souhaite plus gérer (décision prise par la banque pour tous les livrets). Mon livret ayant été ouvert avec mon ex femme (co-titulaire), de nombreux documents signés par nous deux (lettre, formulaire, CNI, attestation de divorce, elle refuse de nous restituer les fonds car selon elle, il faut disposer d’un compte joint.Je précise que nous n’avons pas de désaccord entre moi et mon ex femme. Qu’en pensez vous? Merci par avance pour votre aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.